Président

S.E. M. le Président Joaquim Chissano

S.E. M. le Président Joaquim Chissano est le Président du Conseil d’administration international de l’African Child Policy Forum (ACPF) depuis le 8 juin 2012. Il a succédé au Dr. Salim Ahmed Salim qui a occupé la fonction de Président de 2003 à 2012.

Auparavant, S.E. M. Joaquim Chissano a été pendant longtemps sur le devant de la scène politique du Mozambique. Il a occupé le poste de Premier ministre du gouvernement de transition qui a mené le pays à l’indépendance en 1975, et est par la suite devenu Ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement du premier Président du Mozambique indépendant, Samora Machel. Il est devenu le deuxième Président du Mozambique et a occupé ce poste de 1986 à 2005, en se dévouant à la cause de la paix et de la stabilité dans son pays.

Présidente du Conseil d’administration

Le Dr. Agnes Akosua Aidoo

Le Dr. Agnes Akosua Aidoo est actuellement Rapporteuse du Comité des Nations unies sur les droits de l’enfant. Elle occupe aussi la fonction de Présidente du Conseil d’administration international de l’African Child Policy Forum (ACPF). Auparavant, elle a occupé le poste de Représentante de l’UNICEF en Tanzanie, et d’autres postes à responsabilité à l’UNICEF.

Le Dr. Aidoo est une spécialiste de plaidoyer politique sur les droits des enfants et des femmes. Elle a été consultante et a conseillé des gouvernements, l’UNICEF, le système des Nations unies au Ghana, ainsi que des ONG sur l’analyse des politiques sur le développement de la petite enfance, la pauvreté, la vulnérabilité et l’exclusion des enfants, les jeunes et les femmes dans les stratégies de réduction de la pauvreté en Afrique. Elle est très active dans les levées de fonds et le bénévolat dans le domaine des besoins des écoliers dans l’éducation, la santé et l’assainissement au Ghana à travers le Partenariat national pour la confiance des enfants.

Directeur exécutif, ACPF

M. David Mugawe

M. David Mugawe est actuellement directeur exécutif de l'African Child Policy Forum (ACPF). Il a plus de 20 ans d'expérience dans la gestion de programme et de projet dans le développement international en Ouganda, au Kenya, en République démocratique du Congo (RDC), en Ethiopie et au Royaume-Uni. Il a un diplôme en travail et administration sociale de l'Université de Makerere, en Ouganda, ainsi qu'un Master en administration d'entreprise de l'Université de Bradford, en Angleterre. Il a aussi suivi des cours de post-Master en principes économiques, planification et gestion de projet, et en gestion financière.

M. Mugawe a occupé le poste de directeur pays chez International Care & Relief – une ONG de développement basée au Royaume-Uni principalement tournée vers le développement des jeunes – pendant huit ans. Il a géré et mis en œuvre un certain nombre de programmes internationaux liées à diverses questions de développement. Chez ICR, il a supervisé de nombreux projets en lien avec les enfants, les jeunes, les femmes et les communautés au sens large, afin de mettre en œuvre des activités génératrices de revenus, des projets d'éducation, de formation, de droits de l'homme, d'agriculture, de santé, du VIH/SIDA ainsi que des projets de micro-finance.

Membres permanents

Le Dr. Jean Zermatten

Le Dr. Jean Zermatten est actuellement le président du Comité des Nations unies sur les droits de l’enfant. Le Dr. Zermatten est membre de ce Comité depuis 2005. Il est juriste des droits de l’enfant.
Il est Docteur honoris causa de l’Université de Fribourg, en Suisse. Après avoir étudié le droit à l’Université de Fribourg, il est devenu greffier puis juge ad hoc de la Cour de justice criminelle pour mineurs de Fribourg. Il a ensuite été nommé Président puis Doyen de la Cour de justice pour mineurs du Canton de Valais où il a travaillé pendant 25 ans.

Le Dr. Benyam Dawit Mezmur

Le Dr. Benyam Dawit Mezmur a récemment été élu président du Comité africain des experts sur les droits et le bien-être de l'enfant (CAEDBE), après avoir en avoir été le deuxième vice-président.
Il est actuellement chercheur au Community Law Centre de l'Université de Western Cape (UWC) au Cap, en Afrique du Sud et conférencier à la Faculté de droit de la même institution. Il est aussi Professeur assistant à l'Université d'Addis Abeba, en Ethiopie, où il donne des cours sur les droits de l'enfant, entre autres sujets.

M. Per Engbak

M. Per Engbak est membre du Conseil d’administration international de l'African Child Policy Forum (ACPF).


Il a été Directeur regional de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe de 2003 à 2009. Auparavant, M. Engabak était Directeur régional pour l’Amérique latine et les Caraïbes entre 1999 et 2003. Il a aussi été représentant de l’UNICEF en République démocratique fédérale d’Ethiopie en 1997, et il était alors aussi responsable du Bureau de liaison de l’UNICEF auprès de l’Organisation pour l’Unité africaine (OUA) et de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies (UNECA).

Le Professeur Kamel Filali

Le Professeur Kamel Filali est membre du Conseil d’administration international de l'African Child Policy Forum (ACPF).

Il est professeur et chercheur sur le droit international des droits de l’homme. Il enseigne à l’Université de Constantine, en Algérie ; à l’Institut international des droits de l’homme de Strasbourg, en France ; ainsi qu’à l’Institut national de la magistrature d’Alger, en Algérie. Son travail comprend les systèmes internationaux de protection des droits de l’homme, en particulier les droits des femmes et des enfants.

Mme Catherine Mbengue

Mme Catherine Mbengue est membre du Conseil d’administration international de l'African Child Policy Forum (ACPF).

Mme Mbengue a occupé à l’UNICEF divers postes à responsabilité de 1981 à 2011. Elle a pris sa retraite en 2011 du poste de Conseillère spéciale au Directeur du Bureau des programmes d’urgence de l’UNICEF. Depuis 1998, elle était Représentante de l’UNICEF dans divers pays tels que la Mauritanie, l’Afghanistan, le Burundi et le Malawi. Auparavant, Mme Mbengue était chargée de programme dans la Section Afrique de la Division Programmes de l’UNICEF à New York.

Le Dr Najat Maalla M’jid

Le Dr Najat Maalla M’jid est membre du Conseil d’administration international de l'African Child Policy Forum (ACPF).

Elle a été nommée "Rapporteuse spéciale des Nations unies sur la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants" en mai 2008. Médecin pédiatre de formation, elle a été impliquée depuis une vingtaine d'années dans la protection des enfants vulnérables.

Le Dr. Maalla M'jid s'est notamment engagée dans la formation de travailleurs sociaux dans son pays, au Maroc, et dans de nombreuses études sur la situation des enfants victimes de trafic, de violence, d'exploitation sexuelle ou de toute autre forme d'exploitation; des enfants vivant dans la rue; des enfants placés en institutions; des enfants non-accompagnés; des enfants privés de soins parentaux, etc.

Le Dr Hamid Tabatabai

Le Dr Hamid Tabatabai est membre du Conseil d’administration international de l'African Child Policy Forum (ACPF).

C’est un specialiste de l’économie du développement avec une longue carrière au sein du Bureau international du travail (BIT), tant au siège que sur le terrain. Depuis 2002, il a rejoint le Programme international pour l’abolition du travail des enfants (IPEC). Auparavant, il travaillait comme spécialiste du marché du travail au Zimbabwe.

Il possède une expertise importante dans le domaine du travail des enfants et est considéré comme un expert de renommée internationale sur les questions de transferts d’espèces et de sécurité sociale. Il a publié de nombreux livres, articles et documents présentés dans des conférences.

Il est docteur en économie du développement, diplômé de l’Université Cornell, à New York, aux Etats-Unis.

M. Jean-Baptiste Zoungrana

M. Jean-Baptiste Zoungrana est membre du Conseil d’administration international  de l'African Child Policy Forum (ACPF).

Il a présidé le Comité africain des experts sur les droits et le bien-être de l’enfant (CAEDBE) de 2005 à 2008. Au cours de sa présidence, le Comité a enregistré des progrès importants.

M. Zoungrana est aussi membre du Conseil exécutif du Bureau international des droits de l’enfant (IBCR). Au niveau national (au Burkina Faso), il est impliqué dans les activités de promotion des droits des enfants, notamment dans la campagne contre la pratique de l’excision dans laquelle il est actif en tant que membre du Comité national contre l’excision féminine.

Membres émérites

Le Dr. Salim Ahmed Salim

Le Dr. Salim Ahmed Salim est un membre émérite de l'African Child Policy Forum (ACPF), ayant occupé la fonction de premier président de son Conseil pendant neuf ans, depuis la création d'ACPF en 2003 jusqu'en juin 2012.

Il avait occupé des fonctions officielles dans son pays, en République unie de Tanzanie, pendant 27 ans. Il a été premier ministre en 1984-85 et a ensuite occupé les fonctions de vice-premier ministre et de ministre de la défense et du service national de 1985 jusqu'à son élection à la tête du Secrétariat général de l'Organisation pour l’Unité Africaine (OUA) le 27 juillet 1989. Le Dr. Salim a terminé son mandat de Secrétaire général de l'OUA en septembre 2001 après avoir rempli cette fonction pendant trois mandats consécutifs, sur une période de douze ans.

Le Dr. Assefa Bequele

Le Dr. Assefa Bequele est le fondateur et l'ancien directeur exécutif de l'African Child Policy Forum (ACPF). Il est actuellement un membre émérite de l'ACPF. Il a passé de longues années au service du système des Nations unies, au Bureau international du travail (BIT) à Genève, en Asie et en Afrique.

Il a dédié sa vie professionnelle à promouvoir les droits et le bien-être de l'enfant, en particulier l’abolition progressive du travail des enfants. Pendant de nombreuses années, il a été responsable de la conception, du développement et de la gestion du Programme international du BIT sur l’abolition du travail des enfants (IPEC) - le premier programme technique au monde sur le travail infantile - et il a développé la Convention du BIT sur les pires formes du travail infantile (Convention n° 182).